Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'actualités, photos, reportages, actions du Collectif des femmes journalistes

RAPPORT DE L’ATELIER DE RENFONCEMENT DES CAPACITES DES CANDIDATES AUX ELECTIONS PROVINCIALES

Publié le 8 Août 2013

RAPPORT DE L’ATELIER DE RENFONCEMENT DES CAPACITES DES CANDIDATES AUX ELECTIONS PROVINCIALES L’atelier est allé du 17 au 18 juillet 2013 Lieu : Hôtel Butembo Participants : Futures candidates aux élections provinciales pour la circonscription de Butembo et Lubero Modératrice : Gloria Kikusu Mot de la coordonnatrice du CFJ
Tout a commencé par le mot d’ouverture du maire de la ville de Butembo, SIKULY’UVASAKA MAKALA, qui, dans son mot, a félicité le collectif des femmes journalistes pour sa bravoure et a encouragé les potentielles candidates aux élections provinciales tout en affirmant sa détermination d’accompagner la femme qui doit sauver la RDC en générale et la ville de Butembo en particulier, vue les potentialités qu’elle a en elle. Comment la femme a été accueillie en ville de Butembo lors des élections passées ? expériences des candidates :
- Les femmes n’étaient pas bien préparées pour affronter les élections.
- Les femmes ne croyaient pas qu’il peut exister des députés femmes.
- Les femmes n’avaient pas des moyens, aussi d’idées convaincantes. Les Attentes
- Après renforcement des capacités, nous aurons des stratégies pour convaincre nos électeurs après avoir acquis des nouvelles stratégies, des nouvelles connaissances.
- Les candidates qui ont échoué aux anciennes élections auront le souffle. Pour le 1er jour, deux thèmes étaient exposé respectivement avec l’Assistant TSIKO PATRICK de l’UCG et l’Assistant RACHID AMURI KASONGO de l’UOS.
1er Thème : technique et stratégies de communication politique par l’Ass.TSIKO PATRICK
Avant son exposé l’orateur du jour a commencé par poser une question aux participantes : pourquoi les femmes veulent postuler aux élections ? les participantes ont donné diverses raisons entre autres :
- Aider à la gestion de la chose publique car les femmes y sont aussi concernées.
- Défendre les causes des femmes
- En s’attelant à l’article 14 de la constitution
- La gestion du pays a besoin de la participation féminine L’orateur a utilisé la méthodologie du partage d’expériences La communication est liée aux stratégies qui permettent à ce que les femmes et les hommes aient des stratégies pour gagner le pouvoir. Communication importante dans les relations publiques.
 Communication sociale : on fait une sensibilisation, la loi électorale est élaborée, on informe
 Communication politique : échange d’information entre gouvernants et gouvernés par des moyens formels et informels avec comme objectif conquérir le pouvoir, l’exercer et le conserver.
Parmi les définitions de la communication, il faut être en mesure de séduire les élections dans un bon sens. Comment séduire ?
Par : - l’habillement
-démarche
-le regard
Sortes d’élections : partisans, volatiles (qui n’ont pas de position fixe) lors de son explication, l’orateur a appris aux participantes, la manière de se comporter quand elles parlent aux femmes : quand vous parlez aux femmes, comportez-vous comme elles. Même chez les femmes prostituées, attaquez les antivaleurs et non les personnes.
Stratégies d’incitation
- Soigner un peu le langage, se faire connaître devant les électeurs
- Convaincre les électeurs en vantant votre candidature
- Convaincre ou obtenir les électeurs pour qu’à tout pris les gagner. Donc, il faut avoir des Antennes partout, dans chaque cellule ayez une personne qui peut défendre votre image et vous informer.
Chaque fois qu’il y a un déséquilibre.
- S’avoir choisir les cibles
- Déployer l’énergie chez les jeunes filles et garçons surtout chez les jeunes filles, faites-vous accompagner des jeunes garçons.
- Il faut lancer toujours des ou un slogant (s)
Types de Marketing politique
- Marketing de la circonscription : rationnaliser le choix d’une circonscription (favoriser l’enracinement de votre candidate en créant des témoignages)
- Marketing du candidat : consiste à définir le message
- Marketing des électeurs : choisir les moyens de communications et persuasion. Utiliser des personnes qui peuvent influencer pour gagner les élections.
- Marketing des fonds : cherchez des moyens
- Marketing des militants
- Marketing des prescriptions d’opinion : identifier les leaders d’opinion, soigner des relations au quartier.
- Marketing gestionnaire : gérer l’opinion durant les périodes intermédiaires : entretenir les gens même après l’échec. Donc faut pas disparaître de la scène quand bien même vous avez échoué.
- Modèle sociologique : que les gens changent de comportement
- Modèle psycho-politique : ici l’électeur a des problèmes psychologiques. Il faut en tenir compte.
- Modèle du choix rationnel : confessions religieuses, l’intérêt.
Questions des participantes
1. Les élections des candidatures féminines sont financées dans d’autres villes comme BUKAVU par une ONG de CANADA. Vrai ou faux. Réponse : Faux parce que c’est interdit pour un pays étranger de le faire surtout en matière électorale.
2. Comment contourner la pauvreté qui est un facteur à lutter contre pour réunir les élections ? Réponse : premièrement contez sur vos propres moyens ensuite, faites ou commencez déjà des cotisations. Aussi, utiliser des stratégies ou techniques de marketing de communication
2e thème : communication politique pour une candidate face aux considérations traditionnelles de la femme par l’Assistant RACHID AMURI KASONGO Quelles sont les stratégies de communication aux quelles peut recourir une femme candidate dans la course vers le pouvoir ?
1. Identifier le problème de la circonscription électorale.
- Evaluer ses atouts et ses chances de réunir : moyen financier, le capital, quels sont vos atouts en tant que candidate ?
- Elaborer un programme électoral. Pour réaliser toutes ces stratégies il faut :
 Se faire assister par des gens qui savent sélectionner le discours
 S’entourer des personnes qui maitrisent bien votre programme électoral
 Avoir un service de personnalités inférences (leaders d’opinion) qui sont des différentes domaines (socioculturels, commercial, chefs coutumiers, artistes,…),
Et ces acteurs sont appelés à vendre votre image. Toutes ces activités doivent être dirigées par un ménagère en communication politique.
3 sortes d’images :
- Image protégée
- Image réelle
- Image voulue
 Autre stratégie consiste à user des moyens dont vous disposez
 Utiliser le petit fond que vous avez pendant la campagne intelligemment pour être visible pour le terrain.
 Utiliser les médias
Ici, les auditeurs n’attendent que la radio pour leur donner la vérité.
- Elaborer un plan de communication
Le managère en communication doit aider la candidate à sélectionner les radios qui vont leur faciliter à donner le message.
Communication à 2 temps :
Les médias ont besoin des gens qui vont les aider à faire passer le message.
Même si vous respectez tout cela, il faut avoir un comportement digne.
Exemple : en Butembo, on ne considère pas la femme à pantalon, celle qui se maquille trop,…
Bref : s’ adapter à la culture du milieu, au mode de vie du milieu.
3 aspects permettant aux candidates de réunir
MEDIA
Leader d’opinion
Leader d’opinion
Leader d’opinion
1. Aspect cognitif : il faut se faire connaître auprès des gens
2. Aspect affectif : il faut se faire aimer par les électeurs
3. Aspect conatif : poser l’acte, vous faire acheter. Vous devez donc vous vendre.
Questions des participantes :
1. Quelle est l’image de la candidate à soigner ? Réponse : votre image c’est votre réputation
2. Quelle est la forme la plus adaptée pour une candidate ? réponse : toutes les 2 formes sont concernées
3. Comment choisir les hommes de la communication interpersonnelle ? réponse : le ménagère doit vous aider à bien choisir ces gens.
Exemple : vous choisissez d’abord un ménagère influent. Donc c’est par rapport à la considération qu’il a dans la société.
Evaluation de la journée
- Remerciement aux orateurs qui ont été gentils et ont bien formé ou donné la matière.
- Remerciement au collectif pour avoir songé aux femmes candidates
- Déplore le retard des participantes.
Deuxième journée
Des préjugés autour du leadership féminin en milieu culturel(yira), quelles stratégies pour les contourner ou le vaincre
- Début : prière par la modératrice
- Actualités
- Travaux de carrefour
Questions
1. Quelles sont les actions à mener par les associations féminines à Butembo pour mettre fin à la désunion qui existe entre les femmes ?
2. Quels sont les préjugés autour du leadership féminin dans notre milieu ?
Les participantes ont été divisé à deux groupes :
Groupe I
Groupe II
Réponse II du groupe I
1. Création des journées des réflexions autour des thèmes :
- L’union fait la force
- Famille
- Société
- Inter-association
2. Sensibiliser les femmes sur les conséquences de la non représentativité des femmes dans les structures à pouvoir (prise de décision)
3. Voyage d'échange avec les femmes de l’Afrique de l’Est ou ailleurs
- Élaborer une note de plaidoyer pour la représentation des femmes dans le poste nominatif
- Établir un cadre de conseil par les leaders fonctionnant dans les approches genres.
Réponses 2 du groupe I
- Les femmes sont incapables, ne savent pas supporter, sont des êtres faibles devant le sexe, indescriptible
- Les femmes sont des mœurs légères, l’on pense que toute femme au pouvoir est passée par la même voie
- Les femmes sont très rigoureuses mais non flexible
- Les études de la femme finissent au feu ça la cuisine)
- Les femmes sont généralement méchantes
- Les femmes ne peuvent pas construire la veranda
- La femme leader est objet de révolte.
Groupe II
Réponses :
1. –les associations féminines doivent ouvrir des émissions éducatives à la radio
- Sensibilisation sur les voies des ondes
- Faire des affiches, écrire des tractes et des journaux
- Organiser des descentes sur terrain, les Eglises,..
- Les associations féminines doivent multiplier des conférences pour des femmes et pour les leaders féminines
- Il faut des échanges d’expériences dans différentes entités.
- Multiplier les sensibilisations des femmes sur les nouvelles lois qui sont en faveur de la femme.
- Revoir les lois qui marginalisent la femme (les tabous coutumiers)
2. Les préjugées
- La femme est considérée comme une femme libre et légère
- Elle n’est pas écoutée par tout le monde
- Elle est l’objet de moquerie, critique, discussion
- On croit qu’elle est vantarde
- Elle a beaucoup des difficultés dans son groupe
- Elle est négligée par les hommes qui voulaient coute que coute la faire tomber au pouvoir
- Elle est enviée par d’autres femmes qui veulent la remplacer (= D conflit de leadership, féminin)
- Jugement des valeurs à l’égard de son partenaire
- Elle manque de solidarité avec d’autres femmes suite au complexe d’infériorité ou de supériorité
- On croit qu’elle a des surcharges ménagères, maternité rapprochée, professionnalisation.
Accusations Fondées
- Les femmes des mœurs légères pensent que toute femme au pouvoir est passée par la même voix
- Les femmes sont très rigoureuses et non flexibles
- Les études de la femme finissent au feu
- Les femmes sont généralement méchantes
- La femme est l’objet de moquerie, critique, discussion
- Elle a beaucoup des difficultés dans son groupe
- Elle est enviée par d’autres femmes qui veulent la remplacer
- Elle est négligée par les hommes qui veulent coute que coute la faire tomber.
Accusations fausses
- On croit qu’elle a des suréchages, ménagères, maternité rapprochée, professionnalisation
- Elle manque de solidarité avec d’autres femmes suite au complexe d’infériorité ou de supériorité
- Jugement des valeurs à l’égard de son partenaire
- On croit qu’elle est vantarde
- La femme est considérée comme une femme libre
- Les femmes sont incapables, ne supportent pas, sont des êtres faibles devant le sexe.
Stratégies pour vaincre les accusations
- Il faut faire des sessions formatives, partage des expériences
- Il faut être strict face au sexe et être ferme devant les engagements, fidélité à votre conjoint
- Il faut être objective, être honnête intellectuellement (être sur de soi-même)
- Il faut la simplicité dans la grandeur
Recommandation
- Faire venir une femme déjà élue, une ou plusieurs fois pour les échanges d’expériences
- Mettre à, la disposition de la femme tous les textes dont elle a besoin
- Créer un cadre de suivi des recommandations faites dans cet atelier
- Sélectionner d’autres femmes ambitieuses
- Créer un cadre de concertation pouvant appuyer la femme financièrement, matériellement
- Que le calendrier des élections soit publié en temps
- Actions à mener collectivement en ville de Butembo
- Ouverture des émissions (2 fois par semaine) radio télévisée sur RTNC, MOTO et RTVU
- Visite de courtoise et d’échanges d’expériences avec des femmes leaders de Lubero et Beni par exemple
- Organisation des conférences mensuelles des leaders

Commenter cet article