Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'actualités, photos, reportages, actions du Collectif des femmes journalistes

RAPPORT DU MOIS DE JUILLET 2013 AU CFJ COLLECTIF DES FEMMES JOURNALISTES

Publié le 7 Août 2013

Sur le plan sécuritaire, la situation est en générale calme sur toute l’étendue de la ville de Butembo et ses environs sauf quelques cas que vous allez découvrir dans le rapport en dessous.

  1. Dans la nuit du dimanche au lundi 1er juillet 2013 à 2 heures du matin, un jeune garçon du nom de Mbusa Kalume Erick âgé de 18 ans a été tué par son grand frère suite à un conflit qui les opposait. Le peché de la victime serait d’avoir utilisé le lait de beauté de son grand frère du nom de Kaw. Selon un membre de sa famille, ce dernier l’avait poussé jusqu’à tomber sur une pierre qui l’ a blaisé au dos pendant qu’il avait une bosse. Conduit à l’hôpital Matanda ce pauvre garçon a succombé aux environs de suite à l’hémorragie interne.
  2. Le même lundi 1er juillet 2013, il y a eu un incident majeur au quartier Kyaghali en commune bulengera où un jeune garçon âgé de 16 ans a perdu sa vie sur à une catastrophe naturelle (éboulement de terre) dans une carrière de gravier où il faisait les travaux de champs.la victime répondait au nom de Kambale Musandolya. Il a été victime vendredi 05 juillet 2013 et son enterrement est intervenu le même jour aux heures vespérales.

  1. Vendredi 05 juillet 2013, un jeune garçon âgé de 16 ans est decedé suite à une catastrophe naturelle pendant qu’il faisait le champ au quartier Kyaghala en commune Bulengera. Le pauvre garçon du nom de Kab M a été mis en terre le même vendredi sous une forte émotion.

  1. En date du samedi 06 juillet 2013, en commune Mususa, au quartier Matanda en cellule Matanda/B au niveau du centre d’accueil Protestant CAP en sigle on a signalé la présence d’ un groupe de 14 maї-maї en provenance de différents territoires du Nord-kivu notamment de WALIKALE, Masisi, Nyaragongo, Lubero, Beni,…ils veulent intégrer l’armée loyaliste. Selon notre reporter qui s’est rendu sur place, le gérant de ce centre lui a confirmé que ce groupe a été envoyé par le gouverneur du Nord-Kivu conduit par un agent de l’ANR monsieur. Contacté à ce sujet les autorités ayant la charge la sécurité nous ont confirmé leur arriver en ville de Butembo en provenance de plusieurs groupes armés. D’autres sources non recoupé signalent que dans presque tous les hôtels de la place ces éléments sont visibles car leur nombre dépense 1000. A suivre.

-Dimanche 07 juillet dernier au quartier KITULU en cellule Ngwati au N° 72, une jeune fille âgée de 16 ans a jeté son enfant de 7 mois à son mari. Jusqu’à présent sa destination reste inconnue. Commune Mususa

-Le même dimanche, un enfant de 17 ans a été accusé d’avoir volé une somme de 200 dollars Américain à sa mère. La jeune fille était attrapée pendant qu’elle venait de dépenser une somme de 120$ et 2000FC était remis à son amie chose que cette dernière a niée. Le fait s’est passé en communes MUSUSA.

-Un bandit réputé voleur main armée du nom de Kasereka Bonane a été attrapé par les habitants de la cellule Irangya mercredi de la semaine 9 Juillet entrain de voler dans la parcelle N° 140 du quartier Bwinongo en commune Mususa. Il est âgé de 35 ans c. Interrogé, ce dernier a avoué le faitet a confirmé qu’il est venu de Goma et loge par une maman bien connue et dont nous taisons le nom. Arrêté par la PNC car il a risqué la justice populaire, quelques jours après, il a été libéré. Chose que la population de cette cellule n’a pas bien digéré. Disons mieux, le précité réside en cellule Kyatsinge au N° 140 au quartier Bwinongo en commune Mususa

-Dans la même commune, au quartier Vungi, en cellule Vungi/B, un officier de FARDC dont le nom ne nous a pas été donné loge sur place avec ces gardes du corps. Ces derniers sont accusés de menacé et extorqué les biens de la population aux heures vespérales. Sont les passants qui sont victime nous a confirmé notre source sur place.

-En date du 10 juillet 2013, un corps sans vie a été retrouvé au numéro 75 (de la) sur Avenue Walikale au quartier Biondi en commune Kimemi.

  1. En date du 29 juillet 2013, monsieur Mumbere Muhongya Dieu Merci reconnu sur terrain comme taxateur a échappé à la justice populaire entrain d’exercer son travail avec des faux documents qui son un ordre de mission signer et non scellé, un carnet reçu sans sceau qu’il utilise comme carnet quittancier. En voulant lui ravir son faux ordre de mission, Il l’a directement manché chose qui n’a pas été bien digéré par les boutiquier de la cellule Mulekya située au quartier Vungu en commune Mususa où il exerçait son travail d’escroquer la paisible population grâce à l’intervention de la PNC sous commissariat Vungi la victime précité a eu la vie sauve et conduit au parquet siège seconndaire de Butembo pour répondre de ces actes hors la loi.
  2. Nous venons de l’apprendre ce mardi 30 juillet 2013 qu’au quartier Matanda en cellule Matanda/B qu’on a surpris un groupe d’enfants entrain de désinstallé le groupe électrogène de l’hôpital portant le nom du quartier lundi 29 juillet 2013 dans la matinée. En les posant la question de savoir que les a envoyé, les ont déclaré devant la sentiment qu’ils sont souvent envoyés par quelques mécaniciens oeuvrant en ville de Butembo ; chose qui reste à vérifier, … contacter le responsable de l’hôpital Matanda à ce sujet nous a confirmé le fait et a ajouté que les pièces déjà volé ont la valeur de 800$ américain. Affaire à suivre.
  3. En cellule Ndonga au N° 21 non loin de la morgue un enfant de 10 ans a été attrapé le même lundi 29 juillet 2013 entrain de volé de l’argent dans la parcelle précité après avoir passé dans la fenêtre situé dans la chambre à coucher de la dame de ménage du nom de Solove. Cette dernière l’accuse d’avoir volé une somme de 360 dollars américains. Contacter ses parents ont accepté de restitué la somme précité à qui de droit. Il s’agit de Kambale Kinyamugheni âgée de 78 ans qui a été retrouvé dans la douche par soin petit fils pendu (corde au coup). Veuf de son état, il se serait pendu renseigne notre source confirme la source officielle mais a ouvrant une enquête à ce sujet car la cause reste inconnue.des sources non recoupées parlent plutôt d’une déception qu’à connu le pauvre disparu et d’autres parlent des conflits existent entre lui et ses enfants suit à l’héritage, il y a eu incompréhension entre lui et ses enfants lors d’un partage des biens à ses enfants choses male digérée par certains. A suivre !

-En commune Mususa, au quartier Kitulu en cellule Kisesi au N° 72, une fille mineur âgée de 16 ans du nom de Mungami Aicha a jetté dimanche 30 juin son enfant âgée de 7 moins chez son père du nom de Gracia Nzununu âgée de 17 ans. Elle accuse ce dernier de n’est pas songé à elle pendant et a grossesse et après l’accouchement. Elle a été porté disparue à partir de ce jour. Affaire à suivre.

-Dans la même cellule, on a signalé un cas d’un officier du nom de Barabasharéputé vendeur du chanvre qui est accusé par la population d’avoir menacé la paisible population aux heures vespérale dans cette partie de la commune Mususa.

-Vendre 12 juillet 2013, une fille âgée de ± 15 ans a été arrêtée par les éléments de la PNC vers 2 heures au centre d’accueil Protestant CAP en sigle entrain d’attendre son amant ou son copain chose qui n’a pas plus la PNC c’est ainsi que la précité a été mise à la disposition de la police de protection de l’enfant à l’Etat major. Le lendemain, elle a été libérée. Malheureusement, elle n’a pas donné son adresse fixe à l’instructeur du dossier.

Les maisons dites ‘de tolérance et nganda’ lieu de planification de l’insécurité et refuge pour les bandits

En date du 05 juillet 2013, 3 mineurs ont été arrêté par le service des renseignements militaire dit T2 pour avoir volé des chaises en plastiques. L’un répond au nom de DMCI.Après avoir reçu l’information, notre service des informations,a effectué une descente dans la vallée Wayimirya situé en commune Mususa. Sur terrain, nous avions constaté plusieurs cas des bandits réputés mains armées et plusieurs maisons de tolérance.

-Un cas d’une femme du nom de Kahifa accusée par deux filles des noms de Noa et Sfi que loge la dame précité à son domicile il y a de cela 2 mois. Celle-ci les utilise ou les exploite sexuellement en leur donnant des hommes de son choix.. Trop inquiètes, ces jeunes filles âgées de 16et 17 ans nous ont confirmé le fait en disant que Cette descente a eu lieu jeudi 25 juillet 2013.

-Le même jeudi, un jeune garçon reconnu sous le nom de Muhindo Lwanzo Prince a été arrêté à Vubange entrain de volé les biens dans sa cellule, en commune Kimemi chez un certain Karai. Il était muni d’une arme blanche (fer à beton et un trouçon des clés passe partout. Le fait s’est passé à 9 heure du jeudi 25/07/2013.

-Le lundi 1er juillet, dans la même commune au quartier Bwiningo en cellule Kyatsinge, la population de la place a signalé la présence d’un bandit du nom de Kasereka Bonane résidant au N° 140 en provenance de Goma. Il loge chez maman Lidy nous a confirme notre source. Il est accusé d’avoir menacé, extorque les passants et habitants de cette partie de la ville de Butembo.

Commenter cet article